Sauter la navigation.
Accueil
  • 20 juin 2017
    AG AVRIST et Conférence de Philippe Lane, auteur de « Présence française dans le monde. L’action culturelle et scientifique ». Paris, 20 juin 2017.

    Nous avons le plaisir de vous annoncer que l’Assemblée générale de l’AVRIST aura lieu le mardi 20 juin 2017 de 16h à 17h au CERI, 56 rue Jacob, 75006, PARIS.
    Elle sera précédée, de 14h à 16h dans le même lieu, d'une conférence de notre collègue Philippe Lane, Professeur à l'Université de Rouen, ex Cocac en Jordanie, qui vient de publier à la Documentation française, fin 2016, un ouvrage intitulé « Présence française dans le monde. L’action culturelle et scientifique ». Le débat qui suivra sera animé par Pierre-Bruno Ruffini auteur de « Science et diplomatie - Une nouvelle dimension des relations internationales » (Editions du Cygne, 2015) avec la participation de de Christian Lequesne, auteur de « Ethnographie du Quai d’Orsay. Les pratiques des diplomates français » (CNRS Editions, 2017).

  • 19 oct. 2016
    Ce colloque a abordé les défis auxquels le Japon fait face et les stratégies mises en place pour les relever puis trois tables rondes successives ont traité de grands domaines d’excellence- Environnement et énergies, Santé et vieillissement ; Industrie, numérisation, matériaux - un débat de conclusion a exploré de nouvelles pistes de coopération. Il a eu lieu de 9h à 19h le 19 octobre, Salle Jean Jaurès, Ecole normale supérieure, 29, rue d'Ulm, 75005, Paris LES PRESENTATIONS SONT DISPONIBLES SUR CE SITE EN FICHIERS JOINTS PDF

    L'AVRIST a le plaisir de vous inviter au Colloque "Le Japon, pays d'innovation"

    19 octobre 2016 de 9h à 19h.

    Ecole normale supérieure, Salle Jean Jaurès 29 rue d'Ulm, 75005, PARIS

    Ce colloque est organisé en partenariat avec le Centre Jean Pépin, et avec l’aide et le soutien de l’Ambassade du Japon en France, et de l’Agence Japan Science and Technology (JST).

    Il est accrédité dans le cadre de l’Année France-Japon de l’Innovation.

    ***

    Avec la mondialisation, les changements techniques et ceux, notamment, des technologies de l'information et de la communication nous sommes tous confrontés à des évolutions drastiques. L’innovation est essentielle pour y faire face. Le Japon fait preuve de créativité pour relever des défis tels que la gestion des ressources énergétiques, la baisse du taux de natalité, le vieillissement des populations, l’ajustement du modèle de croissance économique. Il conserve une importante base de recherche et demeure une économie puissante et innovante. Il développe de nombreuses coopérations en Europe et dans le monde. Le Japon possède ainsi les atouts nécessaires pour devenir – ou redevenir - une source d’inspiration pour industriels, universités et écoles, centres de recherche, pôles de compétitivité et investisseurs européens.

    Ce colloque abordera d’abord les défis auxquels le Japon fait face et les stratégies mises en place pour les relever. Puis trois tables rondes successives traiteront par grands domaines de secteurs d’excellence du Japon. Enfin un débat de conclusion avec la salle explorera de nouvelles pistes de coopération entre le Japon et la France, et plus généralement l’Europe.

    ***

    Programme

    Une traduction simultanée français-japonais est prévue.

    9h Allocutions d’ouverture par des représentants de l’Ecole normale supérieure, de l’AVRIST de l’ambassade du Japon en France.

    9h15 Session 1 - Défis du Japon : concurrence et avance industrielle, relations avec la Chine en matière d'économie et de géopolitique, statut professionnel des femmes, quelles innovations dans une société vieillissante et dont la population décroît ? Ces défis sont aussi des incitations au changement de l'organisation sociale et industrielle et à une recherche dont pourraient bénéficier d’autres pays:

    Robert Boyer, Directeur de recherches, Institut des Amériques, CNRS ; Mr. Shiro Takegami, Directeur du programme interministériel SIP (Strategic Innovation Promotion Program), Bureau du Cabinet; Prof. Teruo Kishi, Conseiller pour la science et la technologie du Ministre des affaires étrangères du Japon.

    10h15 Session 2A - Stratégies d’Etat : Stimulation de l’innovation au Japon. Diplomatie scientifique du Japon : ses domaines thématiques et ses aires géographiques privilégiées.

    Jacques Maleval, Conseiller pour la science et la technologie, Ambassade de France au Japon ;

    Présentation générale du programme SIP : Mr. Shiro Takegami, Directeur SIP, sous-projet “Structural Materials for Innovation (SM4I)”; Mr. Masahiro Takemura, SIP Director, Département de l’Innovation, Japan Science and Technology Agency (JST).

    La stratégie du CNRS au Japon, Arnaud Lalo, CNRS.

    11 h15 Pause-café

    11h30 Session 2B – Domaines d’excellence, réalisations pratiques et résultats

    Stéphane Sarrade présentera la bourse Jiyuu Hugo Sarrade en faveur de séjours universitaires au Japon, créée en janvier 2016 en mémoire de son fils Hugo, jeune homme de 23 ans assassiné au Bataclan.

    11h40 Table Ronde 1 : Energie, environnement, transition énergétique, animée par Yukiko Fukasaku, consultante à Innovmonde, Paris.

    Yveline Lecler, Professeure émérite Sciences-Po Lyon ; Christophe Debouit, New Energy and Industrial Technology Development Organization (NEDO) ; Natacha Aveline, Directrice de Recherche, CNRS.

    12h45 Déjeuner

    14h00 Sessions 2B – Domaines d’excellence (suite)

    Conférence invitée : Marc Giget, président de l'Institut européen de stratégies créatives et d'innovation.

    14h45 Table Ronde 2 : Santé, neuro-sciences, vieillissement, animée par Roberte Manigat, Médecin de santé publique.

    Denis Le Bihan, Directeur de Neurospin, CEA ; Hovagim Bakardjian, Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, Paris ; Rachel Sherrard, Professeure à l’Université Pierre et Marie Curie; Katsuhiko Mikoshiba, Laboratoire de neurobiologie du développement, Institut de la Science du Cerveau, RIKEN.

    16h00 Table Ronde 3 : Organisation industrielle et numérisation, Usine du futur, Matériaux, Robotique, Technologies de l’information et de la communication, objets connectés, Espace, animée par Elisabeth Frémaux, Ingénieur robotique et coach.

    - Usine du futur : Hadrien Szigeti, Développement stratégique à Dassault Systèmes ;

    - Matériaux : Etienne Gheeraert, Professeur à l’université de Grenoble;

    - Espace : Guilhem Penent, ‎Consultant politiques spatiales, ‎MAEDI ;

    - Robotique et TIC : Edouard Geoffrois, responsable de programme à l’Agence Nationale de la Recherche.

    17h15 Exposés : présentations thématiques du programme gouvernemental SIP

    - Véhicules sans conducteurs, Mr. Shiro Takegami, Directeur SIP

    - Augmenter la résilience sociale aux désastres naturels, Dr. Kenichiro Tsuda, chercheur Senior,SIP

    - Créer l’infrastructure sociale la plus sûre au monde, Dr.Takayuki Ishizuka, chercheur associé, SIP (JST)

    17h45 Table ronde de conclusion animée par Pierrick Fillon, Asia desk officer à la Commission européenne et par Jean-François Sabouret, Directeur de recherches émérite CNRS ;

    avec Teruo Kishi, Conseiller science et technologie auprès du Ministre des Affaires étrangères du Japon et Pierre Caye, Directeur de recherches CNRS, directeur du Centre Jean Pépin.

    Quelles relations mutuellement bénéfiques sont à développer entre le Japon et la France ou l’Europe ?

    Quels sont les intérêts communs, les défis et opportunités en période de croissance économique lente?

    Inscription obligatoire sur le site https://www.weezevent.com/le-japon-pays-d-innovation

    L’inscription permet d’établir une liste exacte des participants, nécessaire aux contrôles de sécurité. Vous pouvez communiquer cette annonce et le lien pour l’inscription.

    Pour toute question merci d’envoyer un message à contact@avrist.fr

    L’AVRIST remercie vivement le Centre Jean Pépin, l’Ecole normale supérieure, l’Ambassade du Japon, la Japan Society for the Promotion of Science (JSPS) et l’agence Japan Science and Technology (JST) pour leur concours décisif à l’organisation de cette journée.

    (la participation est gratuite, un déjeuner buffet et une pause-café, sont offerts sur place. Nous vous remercions de signaler par message à contact@avrist.fr si vous souhaitez ou non participer au déjeuner)

  • 14 sept. 2016
    ATTENTION CHANGEMENT DE LIEU : LA CONFERENCE AURA LIEU SALLE DES ACTES ECOLE NORMALE SUPRIEURE et non à l'AUF : Présentation de l’ouvrage ''La poutre et la paille écologiques : l'industrie à la rescousse du climat''de Christine Benard et Dominique Levesque en présence de Christine Bénard. Débat avec Yves Le Bars. Lieu Ecole normale supérieure salle des Actes, 45 rue d'Ulm, de 17h à 19h. inscription gratuite mais obligatoire sur la page : https://www.weezevent.com/avrist-industrie-et-climat-debat-avec-c-benard-et-yves-le-bars

    Le 14 septembre de 17h à 19h ; Ecole normale supérieure, Salle des Actes, 45, rue d'Ulm, 75005 présentation de l’ouvrage (cf. PJ Annonce livre C. Benard) ''La poutre et la paille écologiques : l'industrie à la rescousse du climat'' par Christine Benard, auteur avec Dominique Levesque http://www.editionsducerf.fr/librairie/livre/17516/la-poutre-et-la-paill... et d’un débat animé par Yves Le Bars, Président du Comité Français pour la Solidarité Internationale. Pour ce débat l’inscription est gratuite mais obligatoire sur la page : https://www.weezevent.com/avrist-industrie-et-climat-debat-avec-c-benard... Merci de vous inscrire rapidement car le nombre de places est limité.

  • 4 juin 2015
    Mise en ligne de la synthèse des travaux. Vous trouverez cette synthèse sous forme pdf en finchier joint à la présente annonce.

    Conclusions générales du colloque :

    1. Le sentiment d’appartenance (à un réseau ou une association qui le représente) : selon les bonnes pratiques dont nous avons connaissance, la création du sentiment d’appartenance doit commencer avant (préparer l’arrivée des personnes dans de bonnes conditions), continuer pendant le séjour (ex : welcome party, farewell party… ; ce n’est pas toujours le cas) et être poursuivi après. Lorsqu’il n’y a pas de vie commune (ex : boursiers dispersés dans des établissements différents), il faut créer une expérience commune.
    2. Il y a une différence entre membres d’une association et sympathisants sur réseaux sociaux ; se pose donc la question du modèle économique des associations qui reste très ouvert à cause du développement des réseaux sociaux d’une part et d’autre part au caractère poreux de ces réseaux : un même individu appartient à plusieurs réseaux et les réseaux ouvrent de plus en plus leurs activités à des personnes extérieures ; il en résulte une moindre incitation à acquitter une cotisation.
    3. On est sûr de l’utilité des efforts pour accueillir les étrangers, mais on ne sait pas encore bien en revanche mesurer si l’effort de suivi vaut la peine et bénéficie à l’ensemble des acteurs. Se pose alors la question de l’évaluation du résultat escompté suite au déploiement de ces investissements de suivi.
    4. Pour tous les pays observés il y a implication locale importante des ambassades (pas seulement du personnel diplomatique qui bouge, mais des personnes locales qui assurent la continuité) pour animer les réseaux.
    5. Dans les relations internationales, l’influence et la puissance d’un pays sont complémentaires. L’influence n’est pas seulement une compétition entre Etats, elle produit aussi des bénéfices mutuels : brassage, tolérance, communautés mixtes, échanges…
    6. L’adhérent peut être motivé par l’espoir de services matériels tels qu’aide à l’emploi ou mise en relation en vue de projets ou de fund-raising. Mais il l’est aussi par la possibilité d’apporter une contribution à une collectivité, de s’intégrer dans une communauté, de se revêtir du prestige d’une institution. Il est autant et même plus important de donner que de recevoir. Il faut inciter les adhérents à s’impliquer activement et valoriser leurs apports et leur utilité pour le groupe.
    7. Il serait très souhaitable que diverses sciences sociales développent des travaux de recherche sur les réseaux d’alumni et d’anciens boursiers, leurs pratiques, leurs enjeux, leur impact.

  • 4 juin 2015
    Début 2015 publication d'un ouvrage de Pierre-Bruno Ruffini sur la diplomatie scientifique :"SCIENCE ET DIPLOMATIE - Une nouvelle dimension des relations internationales". Voici le lien avec une présentation du livre sur le site de l’éditeur : http://www.editionsducygne.com/editions-du-cygne-science-et-diplomatie.html .

    L'ouvrage de Pierre-Bruno Ruffini sur la diplomatie scientifique :"SCIENCE ET DIPLOMATIE - Une nouvelle dimension des relations internationales" est une première dans l'édition francophone sur ce sujet.
    Voici le lien avec une présentation du livre sur le site de l’éditeur : http://www.editionsducygne.com/editions-du-cygne-science-et-diplomatie.h...
    L'ouvrage peut-être commandé sur le site de l'éditeur.

  • 18 nov. 2014
    Date : 3 décembre 2014, 9h - 17h. Lieu : Cité internationale universitaire de Paris - Salle des fresques, Fondation Deutsch de la Meurthe 37 Boulevard Jourdan 75014, Accès : RER B ou Tramway « Cité Universitaire » Inscription : https://www.weezevent.com/avrist-alumni

    Ce colloque international abordera « Le rôle des associations d’anciens élèves et anciens boursiers dans la diplomatie d’influence des Etats.»
    Les visions et expériences allemandes, américaines, britanniques et françaises seront notamment présentées et discutées :
    - par des animateurs et membres d’associations d’alumni telles que celles des anciens de Von Humboldt, des programmes Fulbright, Chevening, Chateaubriand.
    - par des représentants de la Fondation Nationale Alfred Kastler, de la Cité internationale universitaire de Paris, de la Fondation Maison des sciences de l’homme, des Ambassades d'Allemagne et des Etats-Unis, du Foreign and Commonwealth Office, du MAEDI et de Campus France.
    LE PROGRAMME COMPLET EST EN PIECE ATTACHEE

  • 6 mai 2014 - 24 juin 2014
    Favoriser la présence française sur le marché de l'expertise internationale : quelle convergence des intérêts publics et privés ?

    Mini Colloque le 24 juin 2014 de 16h30 à 19h30

    Lieu : ENA, 14 Boulevard de l'Observatoire, Paris 6
    Amphithéâtre PARODI
    Vous pouvez vous inscrire en envoyant nom, prénom, adresse électronique et affiliation à contact@avrist.fr
    Intervenants :
    ¤ Yves LE BARS, président du CFSI, Comité Français de Solidarité Internationale, membre de l’AVRIST, qui présidera la séance.
    ¤ Dominique ARBELET, directrice des Opérations de L’ADETEF (ministère des finances)
    ¤ Daniel GRAS, coordonnateur du " Groupe de proposition sur l'Expertise Technique Internationale" à Syntec’Ingénierie.
    ¤ Pr Arnaud RAYNOUARD, Vice-Président pour les relations internationales de l’Université Paris-Dauphine.
    ¤ Nicolas TENZER, président de IDEFIE, Initiative pour le développement de l’expertise française à l’international et en Europe ; auteur du rapport « L’expertise internationale au cœur de la diplomatie et de la coopération du XXIème siècle. » (2008)
    ¤ M. Le Préfet Rémy THUAU, Président directeur général de Civipol-Conseil (ministère de l’intérieur).
    ¤ Emmanuel VERGNE, chef du service des affaires multilatérales et des appels d’offre, Ecole Nationale d’Administration.

    Vous trouverez ci-joint deux documents qui illustrent le sujet.

  • 19 mars 2014
    Retenez la date : 27 mai 2014, 14h-19h. Lieu : Maison du Brésil à la Cité internationale universitaire de Paris. (Le programme est joint en pdf)

    Conférence organisée par l’AVRIST
    avec l’Institut Européen de Stratégies Créatives et d’Innovation et le Programme européen B.BICE +

  • 23 sept. 2013
    Intervenante : Mme Fiona Fox, directrice du SMC de Londres Vendredi 4 octobre 2013 de 16h à 18h30 à l'Inserm, 101, rue de Tolbiac,salle 132, Paris 13e (métro Tolbiac)

     

    Discutantes : Marie-Françoise Chevallier-Le Guyader, directrice de l'Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST)  et Séverine Ciancia, responsable du service presse, Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

    Fondé à Londres au début des années 2000 à l'initiative de plusieurs agences de recherche britanniques, du gouvernement et d'entreprises privées, le SMC, organisation à but non lucratif dirigée depuis l’origine par Fiona Fox, est parvenue à gagner la confiance de nombreux scientifiques et de professionnels des médias nationaux et internationaux. Le SMC a pour objectif de préparer les scientifiques à communiquer avec les medias et d’orienter vers des sources compétentes les journalistes sur des sujets scientifiques complexes.

    La revue Nature a consacré en juillet dernier un article sur le rôle de Fiona Fox et du SMC. dont le concept se diffuse en Australie, au Canada ou au Japon par exemple, non sans critiques de la part des médias comme des scientifiques.

     

    http://www.nature.com/news/science-media-centre-of-attention-1.13362

     

    La participation est gratuite, mais l’inscription est obligatoire pour des raisons d’organisation. Merci de vous préinscrire par message à contact@avrist.fr

     

     

  • 11 févr. 2013 - 12 févr. 2013
    Colloque organisé conjointement par l'AVRIST et les ambassades allemande et britannique, en liaison avec l'ambassde des Etats-Unis, parrainé par l'Académie de médecine. Lieu Institut Pasteur Paris, amphi BIME. Les présenations sont disponibles à la page de ce site consacrée à cette conférence.

    Ce colloque s’appuiera sur le rapport « International co-operation in science, technology and innovation: meeting global challenges through better governance »  tout récemment publié par l’OCDE. Ce rapport analyse les modèles existants de gouvernance en matière de coopération scientifique internationale et propose des pistes d’amélioration.

    L’objectif général de notre colloque est de confronter cette analyse et ces propositions aux expériences d’acteurs variés, nationaux ou internationaux, des coopérations scientifiques internationales et aux observations de spécialistes de la gouvernance dans les sciences de la santé.

    La séance de conclusion, le mardi 12 février réunira d’éminents spécialistes des questions de gouvernance en science et innovation.

    Elle sera l’occasion d’élargir le cadre d’examen des questions de gouvernance face aux problèmes globaux au-delà du domaine des sciences de la santé, en les replaçant dans le contexte général de la gouvernance en science et innovation et du développement de la « Science ouverte » et d’explorer des perspectives souhaitables.

    D’une manière générale,  lors de chaque session, une large place au débat entre orateurs et entre ceux-ci et la salle.

    Les communications seront en anglais (sans traduction).